Menu
Quitter

Ooops ! Tu n'es pas connecté.


Retour ×
5 5
5 5

Mise à jour le 21/07/2017

Le Sefer Hamitzvot - Livre de commandements - écrit par Rabbi Moché Ben Maïmone (Rambam), aujourd'hui l'étude porte sur la section n° 37.

N'oubliez-pas de dédier votre étude aux personnes malades où à la mémoire de nos disparus.

Outils

Aide en ligne

Cette page permet d'afficher les commandements positifs et négatifs tirés du Sefer Hamitzvot dit leRambam.

Depuis le 28 avril 1984, soit 12 924 jours, nous avons l'habitude, comme nous la demandé le Rabbi, de lire chaque jour selon un découpage présis ces commandements.

26 : Permet d'aller directement à la section d'étude.
: Permet d'afficher cette aide en ligne.
: Permet d'afficher la licence et les droits d'usage accordé à l'utilisateur de Lilmod & Lelamed.
: Permet d'ajouter un marque page.
: Permet de sauvegarder les marques pages et les options.

120 Indique le numéro du commandement positifs.

360 Indique le numéro du commandement negatifs.

Fermer ×
Sefer Hamtizvot - LeRambam

Lilmod & Lelamed remercie toutes les personnes qui ont participées à la conception de cette application.

Les contenus sont libres de droit sous couvert de respecter le droit d'usage déclaré par l'auteur.

Note : L'édition numérisée du sefer Hamitzvot est l'oeuvre de la fondation Sefaria. Le texte est basée sur une oeuvre de 1883 (DP). La version française est tirée de l'édition de Mme Anne-Marie GELLER (1987) pour le compte du Beit Loubavitch.

Licence générale
Lilmod & Lelamed :
Version : 1.4.2, 19 janvier 2019
CreativeCommon 4.0 (BY-NC-SA)


Références & Sources

Hebreu :
Sefer HaMitzvot, Warsaw 1883
Domain Public, CreativeCommon 3.0 (BY-NC-SA), (2016-02-18),

Correction/relecture : Eliaou Ben David HADJADJ,
Mise à jour : 2016-07-03 CEST 18:41:00

Traduction :
Beth Loubavitch
Autorisation de diffusion, Rav levi Itshak Azimov, (2016-07-03),

Correction/relecture : Eliaou Ben David HADJADJ,
Mise à jour : 2016-07-03 CEST 18:46:00

Fermer ×

Sefer Hamtizvot Sefer Hamtizvot - Le Rambam - 37 37


1001
On verse, à présent, la troisième coupe et, sur elle, on récite le Birkath Hamazone (l'action de grâces après le repas).

Cantique des degrés. Quand l'Éternel ramènera les exilés de Sion, nous aurons été comme des rêveurs. Alors, notre bouche s'emplira de rire et notre langue de chant joyeux. Alors, on dira parmi les nations: L'Éternel a fait de grandes choses pour ceux-ci . L'Éternel a fait de grandes choses pour nous, nous étions joyeux. Eternel, ramène nos exilés comme des ruisseaux sur une terre désertique. Alors, ceux qui ont semé dans les larmes récolteront avec un chant joyeux. Il est allé en pleurant, portant son semoir de semences; il reviendra avec un chant joyeux, portant ses gerbes.

Psaume par les enfants de Kora'h, un chant dont le sujet est la gloire des saintes montagnes (Sion et Jérusalem). L'Éternel aime les portes de Sion plus que toutes les demeures de Jacob. Des choses glorieuses sont dites à ton sujet, ô cité de Dieu. Je rappellerai [la grandeur de] Rahav et de Babylone à ceux qui me connaissent; ainsi que la Philistie, Tyr et Kouche, [on les glorifie, en disant:] celui-ci est né là-bas ! . De même il sera dit de Sion : Cet homme-ci et cet homme-là sont nés là-bas ! , et Lui, le Très-Haut, l'établira. L'Éternel comptera dans le registre des nations, [et délivrera de parmi eux tout juif, disant:] celui-ci est né là-bas . Sélah. Les chanteurs comme les danseurs (entonneront): Toutes mes plus profondes pensées sont (tournées vers) toi .

Je bénirai l'Éternel à tout instant. Sa louange est toujours dans ma bouche. L'ultime conclusion, tout ayant été entendu: crains Dieu et observe Ses commandements, car c'est là tout l'homme. Ma bouche prononcera la louange de l'Éternel, et toute chair bénira Son saint Nom pour l'éternité. Et nous bénirons l'Éternel dès à présent et pour toujours ; Hallélouyah-Louez D.ieu.

Avant Mayime A'haronime (le lavage des doigts), on dit le verset suivant :

C'est la part de l'homme mauvais [qui lui vient] de D.ieu, et l'héritage qui lui a été assigné par D.ieu.

Après Mayime A'haronime, on dit le verset suivant:

Et il me dit : c'est la table qui se trouve devant l'Éternel.

Lorsque trois personnes ont mangé ensemble, ils doivent réciter l'Action de Grâces après le repas en Zimoun . Le récitant commence en disant :

Messieurs, allons réciter la Bénédiction !

Les autres répondent :

Que le Nom de l'Éternel soit béni dès à présent et pour toujours.

Le récitant répète la réponse et continue:

Avec la permission des maîtres, des professeurs et de ces messieurs, bénissons (si au moins dix hommes ont participé au repas on dit: notre Dieu) Celui de la bonté duquel nous avons mangé.

Les autres répondent :

Béni soit (s'ils sont dix hommes, on ajoute: notre Dieu) Celui de la bonté duquel nous avons mangé.

(Le récitant répète la réponse).

Les présents qui n'ont pas pris part au repas répondent:

Béni (s'ils sont dix hommes, ils disent: soit notre D.ieu) et loué soit Son Nom, toujours et pour l'éternité.

Tous ceux qui ont mangé, hommes et femmes, récitent le Birkat Hamazone :

Béni sois-Tu, Éternel, notre Dieu, Roi de l'univers, qui, dans Sa bonté, nourrit le monde entier avec grâce, avec bonté et avec miséricorde. Il donne de la nourriture à toute chair, car Sa bonté est éternelle. Par Sa grande bonté envers nous, constamment, nous ne manquons pas, et puissions-nous ne jamais manquer, de nourriture. Pour Son grand Nom, car Il est un D.ieu (bienveillant) qui nourrit et soutient tous, fait du bien à tous et prépare de la nourriture pour toutes Ses créatures, qu'Il a créées, comme il est dit : Tu ouvres Ta main et satisfais le désir de tout vivant. Béni sois-Tu, Éternel, qui procure de la nourriture à tous.

Nous Te remercions, Éternel, notre D.ieu, d'avoir donné en héritage à nos pères une terre précieuse, bonne et spacieuse, de nous avoir sortis, Éternel notre D.ieu, de la terre d'Égypte et libérés de la maison d'esclaves ; pour Ton alliance que Tu as scellée dans notre chair ; pour Ta Torah que Tu nous as enseignée ; pour Tes statuts que Tu nous as faits connaître ; pour la vie, la faveur et la bonté que Tu as gracieusement placées sur nous ; et pour la nourriture que nous mangeons, dont Tu nous nourris et subviens à nos besoins constamment, chaque jour, à tout instant et à chaque heure.

Pour tout ceci, Éternel notre Dieu, nous Te remercions et Te bénissons. Que Ton Nom soit béni par la bouche de chaque être vivant, constamment et pour toujours. Comme il est écrit: Quand tu auras mangé et que tu seras rassasié, tu béniras l'Éternel ton Dieu, pour la bonne terre qu'Il t'auras donnée . Béni sois-Tu, Éternel, pour la terre et pour la nourriture.

Aie miséricorde, Éternel notre D.ieu, sur Israël Ton peuple, sur Jérusalem Ta ville, sur Sion la demeure de Ta gloire, sur la royauté de la Maison de David Ton oint, et sur la grande et sainte Maison qui est appelée par Ton Nom. Notre D.ieu, notre Père, notre Berger, nourris-nous, subviens à nos besoins, alimente-nous et donne-nous abondance ; et rapidement, Éternel notre D.ieu, soulage-nous de toutes nos afflictions. Éternel, notre Dieu, de grâce ne nous fait pas dépendre des dons des hommes mortels ni de leurs prêts, mais seulement de Ta main pleine, ouverte, sainte et généreuse, afin que nous ne soyons jamais honteux ni déshonorés, pour l'éternité.

Le Chabbath, on ajoute ce paragraphe :

Puisse-t-il Te plaire, Éternel, notre Dieu, de nous fortifier par Tes commandements, et par le précepte du Septième Jour, ce grand et saint Chabbath. Car ce jour est grand et saint devant Toi, pour y cesser le travail et pour s'y reposer avec amour, conformément au commandement de Ta volonté. Par Ta volonté, Éternel, notre D.ieu, place sur nous la sérénité, afin qu'il n'y ait pas de malheur, de tristesse ou de peine au jour de notre repos. Éternel, notre D.ieu, fais-nous voir la consolation de Sion Ta ville, et la reconstruction de Jérusalem Ta ville sainte, car Tu es le Maître de (tous les) saluts et le Maître de (toutes les) consolations.

On poursuit :

Notre D.ieu et D.ieu de nos pères, puissent-ils s'élever, venir et atteindre, être vus et acceptés, entendu, rappelés et remémorés devant Toi, notre rappel et notre souvenir, le souvenir de nos pères, le souvenir de Machia'h le fils de David Ton serviteur, le souvenir de Jérusalem Ta ville sainte, et le souvenir de Ton peuple entier, la Maison d'Israël, pour la délivrance, le bien-être, la grâce, la bonté, la miséricorde, la bonne vie et la paix, en ce jour de Fête des Matzoth, en ce jour de Fête de sainte convocation. Souviens-Toi de nous, en lui, Éternel, notre D.ieu, pour le bien ; remémore-nous pour la bénédiction ; aide-nous, en lui, pour une bonne vie. Avec une promesse de salut et de miséricorde, aie pitié de nous et sois bienveillant envers nous ; aie miséricorde sur nous et délivre-nous ; car nos yeux sont tournés vers Toi, car Tu es, Dieu, un Roi bienveillant et miséricordieux.

Reconstruis Jérusalem la ville sainte rapidement de nos jours. Béni sois-Tu, Éternel, qui, dans sa miséricorde, reconstruit Jérusalem. Amen.

Béni sois-Tu, Éternel, notre D.ieu, Roi de l'univers, Dieu bienveillant, notre Père, notre Roi, notre Puissant, notre Créateur, notre Libérateur, notre Façonneur, notre Saint, le Saint de Jacob, notre Berger, le Berger d'Israël, le Roi qui est bon et fait du bien à tous, jour après jour. Il nous a fait du bien, Il nous fait du bien, et Il nous fera du bien; Il a mis sur nous, Il met et Il mettra toujours grâce, bonté et miséricorde, soulagement, salut et réussite, bénédiction et aide, consolation, subsistance et alimentation, compassion, vie, paix et toute bonté; et puisse-t-Il ne jamais nous faire manquer d'aucun bien.

  • Puisse le Miséricordieux régner sur nous pour l'éternité.
  • Puisse le Miséricordieux être béni dans les cieux et sur terre.
  • Puisse le Miséricordieux être loué pour toutes les générations, et Se glorifier par nous pour toujours et toute éternité, et Se faire honneur par nous pour toujours et à jamais.
  • Puisse le Miséricordieux nous donner notre subsistance avec honneur.
  • Puisse le Miséricordieux briser le joug d'exil de notre cou et puisse-t-Il nous conduire, la tête haute, sur notre terre.
  • Puisse le Miséricordieux envoyer une bénédiction abondante sur cette maison et sur cette table à laquelle nous avons mangé.
  • Puisse le Miséricordieux nous envoyer le prophète Elie - que son souvenir nous soit bénéfique - et puisse-t-il nous apporter de bonnes nouvelles, des saluts et des consolations.
  • Puisse le Miséricordieux bénir mon père, mon maître, le maître de cette maison, et ma mère, mon professeur, la maîtresse de cette maison ; eux, leur foyer, leurs enfants et tout ce qui est à eux; nous, et tout ce qui est à nous. Comme Il a béni nos ancêtres, Abraham, Isaac et Jacob, en tout, de tout, et avec tout, puisse-t-Il ainsi bénir nous tous (les enfants de l'Alliance) ensemble d'une bénédiction parfaite, et disons Amen.
D'en-Haut, puisse être invoqué, sur lui et sur nous, un tel mérite qui nous apportera une sauvegarde de paix. Puissions-nous recevoir une bénédiction de l'Éternel et une juste bonté du Dieu de notre salut, et puissions-nous trouver grâce et bonne compréhension aux yeux de Dieu et de l'homme.

Le Chabbath, on ajoute :

  • Puisse le Miséricordieux nous faire hériter de ce jour qui sera Chabbath et repos pour une vie éternelle).
  • Puisse le Miséricordieux nous faire hériter de ce jour qui est tout bien.
Puisse le Miséricordieux nous accorder le privilège d'atteindre les jours de Machia'h et la vie du Monde Futur. Il est une tour de salut pour Son roi et place la bonté sur Son oint, sur David et ses descendants pour toujours. Celui qui fait la paix dans Ses hauteurs, puisse-t-Il faire la paix pour nous et pour tout Israël; et dites Amen.

Craignez l'Éternel, vous Ses Saints, car ceux qui Le craignent ne souffrent d'aucun manque. Des jeunes lions sont dans le besoin et vont affamés, mais ceux qui cherchent l'Éternel ne manqueront d'aucun bien. Remerciez l'Éternel car Il est bon, car Sa bonté est éternelle. Tu ouvres Ta main et satisfais le désir de tout vivant. Béni soit l'homme qui fait confiance à l'Éternel, et l'Éternel sera sa confiance.

On récite la bénédiction sur le vin et on le boit, accoudé :

Béni sois-Tu, Éternel, notre Dieu, Roi de l'univers, qui crée le fruit de la vigne.

On verse la quatrième coupe, on ouvre la porte et on dit :

Déverse Ta colère sur les nations qui ne Te reconnaissent pas et sur les royaumes qui n'invoquent pas Ton Nom. Car ils ont dévoré Jacob et dévasté son habitation. Déverse Ton indignation sur eux et que Ton courroux les rattrape. Poursuis-les de Ta colère et détruis-les de dessous les cieux de l'Éternel.



154
Il s'agit du commandement qui nous a été enjoint de nous abstenir de tout travail le jour du Chabbat, comme il est dit : Mais au septième jour tu chômeras .

Ce commandement est répété à plusieurs reprises.

Le Saint béni soit-Il précise que cette abstention de tout travail constitue une obligation s'appliquant tant à nous-mêmes qu'à notre bétail et à nos esclaves.

Les dispositions relatives à ce commandement ont été expliquées dans le Traité Chabbat et dans le Traité Yom Tov [Betsa].